Expériences

« Une solution totalement pertinente dans notre environnement »

image-2-HOME

Avec Blaxtair, Colas Rail – le spécialiste du renouvellement des voies ferrées classiques et LGV – a trouvé la solution qu’il cherchait depuis plusieurs années. Témoignage d’un client heureux.

« Nous étions à la recherche d’un système permettant d’améliorer la sécurité des personnes travaillant à proximité des bourreuses, régaleuses et stabilisateurs qui servent à construire la voie et à en finaliser la géométrie, » explique Hugues Rouby, responsable d’exploitation de l’agence Grands Travaux de Colas Rail. Des machines lourdes, puissantes et bruyantes qui ont la particularité de pouvoir travailler dans les deux sens de la voie, ce qui accroit potentiellement le risque de collision. D’autant que l’espace d’évolution pour les hommes lui-même (la piste), est limité par les autres voies ferrées actives mais aussi, parfois, par la végétation, les murs, tunnels, ponts, etc…

« Les solutions que nous avions testées jusqu’alors perturbaient notre activité car elles ne savaient pas distinguer les piétons des objets et, en l’occurrence, des machines. » Un tout ou rien problématique quand les engins sont souvent amenés à travailler à moins d’1 mètre l’un de l’autre.

Une technologie prometteuse

C’est le responsable matériels de l’agence Grands Travaux Colas Rail qui, le premier, a entendu parler de Blaxtair. Une technologie innovante qui paraissait répondre à ses attentes et qu’il a souhaité évaluer grandeur nature sur le DGS 82, un stabilisateur-régaleuse long de 40 mètres ! L’engin idéal pour un test. Long, possédant comme toutes les machines ferroviaires des angles morts, le DGS est, en outre, piloté par un unique opérateur. Un homme seul, la nuit, qui doit à la fois surveiller ses outils et écrans de contrôle, tout en s’assurant directement d’avoir un environnement dégagé…

Sécurité et productivité améliorées

Quelques semaines plus tard, le Blaxtair a tenu toutes ses promesses. « La caméra intelligente de BLAXTAIR a démontré sa capacité à reconnaître les piétons et à les distinguer des objets. Il nous permet donc d’améliorer la sécurité sur les zones de travail tout en améliorant notre productivité, » témoigne Hugues Rouby. La solution a également été adaptée aux besoins spécifiques de Colas Rail. Pour renforcer l’alerte dans cet environnement bruyant, un buzzer puissant et un signal lumineux additionnel ont été installés à l’intérieur et à l’extérieur du poste de pilotage. Par ailleurs, les zones de détection ont été recalibrées pour en exclure les pistes latérales sur lesquelles les piétons interviennent habituellement et en toute sécurité. De quoi convaincre l’agence Grands Travaux d’envisager d’équiper progressivement l’intégralité de son parc de machines.

11 mai 2016

Imprimer
Share